La figue : le fruit star de l’été indien

Recette
Les figues du MiN de Nantes

Les figues du MiN de Nantes

Commençons déjà par rétablir la vérité : la figue ; même si elle en a toutes les qualités ; est un faux fruit. De quoi piquer notre curiosité pour savoir ce qu’elle est, en vérité, ce qu’elle peut nous apporter au niveau nutritionnel, afin de la considérer autrement (et d’en manger davantage).

 

Où est cultivée la figue ?

La Turquie, l’Égypte et le Maroc représentent 60% de la production mondiale, mais la France ; si elle ne se situe pas sur le podium ; en produit quand même 4 000 tonnes chaque année.

Si le Sud de la France est l’endroit où la production de figues est la plus importante, nous pouvons compter sur des producteurs locaux qui, grâce à de bonnes conditions, peuvent en proposer, eux aussi, pour les vendre sur les étals.

Revenons à l’introduction : si la figue n’est pas à considérer comme un fruit, qu’est-elle. ? Car nous ne pouvons pas nous contenter de l’appellation de faux fruit.

Dans chaque figue, se trouve une quantité incroyable de fleurs ; c’est ce que l’on appelle une inflorescence. L’aspect charnu de ce faux fruit s’explique par la maturité de ces fleurs. Les fruits sont donc tout ce qui se trouve à l’intérieur de la figue.

Malgré cette appellation décevante, nous pouvons nous consoler en nous disant qu’à chaque dégustation, nous avons la chance de manger un aliment que l’on considérait comme sacré dans diverses mythologies.

À ce titre, le figuier figure avec la vigne, l’olivier, le palmier dattier et le grenadier comme un des 5 arbres fruitiers de la terre promise. Certains ; parce qu’il s’agit du premier arbre mentionné dans la Bible ; n’hésitent pas à dire de lui qu’il s’agit peut-être du véritable arbre de la connaissance…

Si l’on nourrissait certains animaux dans l’antiquité avec les figues, elles faisaient partie des menus des êtres humains, à tel point qu’elles remplaçaient parfois le pain.

Louis XIV les adorait, si bien que La Quintinie, le responsable des jardins, usa de stratagèmes ; dont le palissage en espalier ; pour pouvoir les proposer plus souvent au menu royal.

 

Trouve-t-on des figues toute l’année ?

Si on parle de la figue en général, il en existe en réalité 700 variétés différentes, mais beaucoup ne font pas l’objet de commercialisation. Sur les étals, on trouve généralement la plus connue : la Violette de Solliès.

Mais d’autres variétés ; qui se distinguent par la variation de leur robe, allant du blanc au violet, leur taille ou ce pour quoi elles peuvent être utilisées ; sont tout aussi délicieuses, à l’instar de la Rouge de Bordeaux, de la Marseillaise, de la Sultane, de la Noire de Caromb ou encore de la Goutte d’Or. Certaines se prêtent plus à la dégustation, d’autres aux confitures ou au fait d’être mises à sécher.

Un voyage dans des pays plus chauds peut être l’occasion d’en manger de délicieuses toute l’année, mais sa chair fruitée peut se retrouver dans nos assiettes dès la fin de l’été, grâce à la passion de producteurs locaux, et ce, jusqu’au mois d’octobre en général.

Le figuier est un arbre fruitier assez résistant (jusqu’à -15°) tant qu’il est mis en plein soleil et à l’abri du vent, mais il est préférable de le pailler et de le recouvrir en période très froide. Certaines variétés peuvent se contenter d’une culture en pot.

 

Quels sont les bienfaits de la figue ?

Qui n’a jamais croqué dans une figue, en pleine chaleur du mois d’août ? Outre ce pur plaisir gustatif, la figue présente de nombreux bienfaits pour la santé.

Sa peau (que l’on peut manger, une fois lavée) est très riche en antioxydants. Elle aide donc à lutter contre le vieillissement des cellules.

C’est un (faux) fruit riche en fibres. Surtout si elle est fraiche, elle est moyennement énergétique. Par contre, quand elle fait l’objet d’une déshydratation et qu’on la consomme en tant que fruit sec, elle est alors très riche en sucre (glucides).

On dit d’elle qu’elle est reminéralisante, car elle contient un fort taux de potassium, de cuivre, de magnésium ou encore de calcium et de phosphore. À part ces minéraux, on peut apprécier sa teneur en vitamine B.

La figue, comme d’autres aliments dont les fruits et légumes, est parfaite quand on veut renforcer son système immunitaire, souhaite diminuer le risque de maladies cardio-vasculaires ou de cancer.

 

Comment cuisiner la figue ?

Comme nous l’avons vu, la figue peut se manger fraiche ou séchée. Si bien sûr, on en fait de sublimes confitures, elle se marie harmonieusement avec d’autres fruits, mais elle est aussi parfaite quand on apprécie les plats sucrés salés.

Le jambon cru ou encore le fromage de chèvre permettent d’en faire ressortir tout le sucré. Elle adore la compagnie du foie gras, fraiche ou sous la forme de chutney ou du magret séché.

Quand elle est en chutney, elle peut ainsi faire  revivre les douces heures d’été alors que l’on fait cuire la dinde pour le traditionnel repas de Noël, dont elle sera un délicieux accompagnement.

Cuites et caramélisées, ce seront d’excellentes compagnes pour vos plats de canard, pintade, lapin ou porc.

Frédérique Nivet, diététicienne Interfel, vous soumet aujourd’hui une recette à base de figues que vous pourrez réaliser chez vous pour vous régaler, vous et vos proches.

 

Où trouver des figues à Nantes

Les recettes de plats aux figues donnent rapidement l’eau à la bouche. De quoi avoir envie de trouver de bons produits comme sur les étals des producteurs et des grossistes fruits et légumes du MiN de Nantes.

Petite astuce pour bien les choisir, même si ce conseil sera certainement donné sur place : la figue doit rester souple sans pour autant s’écraser quand on la presse doucement.

Vous constatez une goutte blanche sur la queue de la figue ? Réjouissez-vous, vous êtes devant un produit de première fraicheur.

Dès que la figue est cueillie, elle ne mûrit plus. Les gourmands et gourmets n’auront pas à attendre et pourront la déguster très vite, sachant qu’elle n’apprécie pas de se retrouver au réfrigérateur plus de 48 heures. Une consommation dans les 4 jours est recommandée pour pouvoir tirer bénéfices de ses nutriments et vitamines. 
 

Article publié le 07/09/2022

Voir toutes les actualités